Notre Métier

Infiltrométrie

 

La notion de perméabilité à l'air doit être prise en compte dès la conception du projet et doit impliquer tous les corps de métiers.

 

La RT 2012 impose un test de perméabilité à l'air pour tout bâtiment dont le permis de construire est déposé à partir du 1er janvier 2013. Si le niveau d'exigence n'est pas atteint, vous encourez le risque de non conformité du bâtiment: risques financiers et juridiques.

Nous réalisons des tests d’étanchéité à l’air pouvant déboucher sur des labels (HPE, démarche HQE, BBC-effinergie). Sans label comme objectif, ces tests sont aussi indicatifs des défauts de l’enveloppe d’un bâtiment, notamment au niveau de l’isolation et des parois. (Ce test est idéal pour de la rénovation énergétique ou pour la vente/location d’un bien).

 

Nous évaluons l'étanchéité à l'air grâce au test de la porte soufflante. C'est la méthode de dépressurisation par ventilateur.

Test obligatoire pour l'obtention du Label BBC-Effinergie ou pour le respect de la nouvelle règlementation thermique.

 

La mesure de perméabilité à l'air (Blower door test) est une notion phare et prioritaire de la RT 2012. Avoir une bonne étanchéité à l'air est un point essentiel de cette nouvelle norme. Cette caractéristique permet de réduire considérablement les pertes de consommation énergétique. Ce test permet de connaître la nature des travaux thermique et énergétique à réaliser afin d'obtenir un logement à faible consommation d'énergie. Il valide le bon choix des matériaux et la qualité de finition. ( une maison construite avec soin et précision grâce à des travaux orientés et guidés selon les résultats des tests en infiltrométrie).

 

La perméabilité à l'air est un critère de validation du label BBC-effinergie+ et elle sert aussi pour satisfaire à la RT 2012.

 

Il est donc impératif de se mettre en conformité avec la RT 2012 sous peine de sanctions juridiques. Les enjeux sont de réduire les consommations énergétiques des bâtiments en améliorant le confort de vie des habitations.

Une bonne étanchéité à l'air s'impose comme une impérativité et permettra d'atteindre les 50 Kwh/m2/an ep à respecter pour la RT 2012. (évalué selon l'altitude et le climat: 50 à multiplier par le coefficient de pondération climatique propre à chaque région).

Aujourd’hui, les entreprises de construction veulent connaître la nature exacte et détaillée des travaux à réaliser aux niveaux thermique et énergétique. Ces travaux pourront être conduits et orientés selon les résultats de nos tests proposés. Pour la clientèle, c’est une réelle preuve de la qualité de prestation fournie ainsi qu’une bonne mise en œuvre des matériaux.

LA MAISON BASSE CONSOMMATION

· Une isolation très performante

· Une enveloppe étanche à l'air

· Des ponts thermiques limités: agir sur les fuites de chaleur génératrice d'un grand gaspillage d'énergie

· Une ventilation optimisée et un chauffage performant

· Une maison BBC ne nécessitera aucune réhabilitation thermique lourde avant plusieurs décennies

Résultat de recherche d'images pour "Mesure de perméabilité à l'air"

 

VALEURS CIBLES Q4 PA-SURF m3/h/m2 RT 2012

INFILTROMETRIE et CONTROLE THERMIQUE DES BATIMENTS

- L’infiltrométrie a été mis au point pour vérifier la perméabilité à l’air de l’enveloppe d’un bâtiment.

- Le principe est de mettre en dépression ou surpression un bâtiment à l’aide d’un ventilateur.

- Le logement doit être mis en dépression afin de quantifier et localiser les percements et défauts de l'enveloppe.

NOTRE SAVOIR-FAIRE :

  • Mesure à titre indicatif pour démontrer le niveau de fuite d’air parasite des bâtiments et connaître le niveau d’étanchéité de la construction (en cours de chantier).

  • Repérage de fuites pour procéder à son colmatage et résoudre les défauts d’isolation. = Test intermédiaire pour corriger les imperfections de l’enveloppe : maçonnerie, menuiseries, dallage, plafond.

  • Mesure de la perméabilité à l’air dans le cadre du label BBC EFFINERGIE neuf et rénovation.(à réception) = Test final valide le label BBC.

  • Recherche des déperditions aérauliques (fuites d'air) et des désordres néfastes pour la qualité thermique du bâtiment.

Par l’infiltrométrie, SIMOTEST visualise et mesure les flux d’air qui s’infiltrent au travers de l’enveloppe d’un bâtiment : châssis des portes et fenêtres, menuiseries (seuil de la porte palière et porte fenêtre), cloisons, fissures, liaison façade et plancher, équipements électriques (prises).
 

RECHERCHE DE FUITES D'AIR

   

LES ENJEUX :

  • Confort thermique et acoustique supérieur

  • Facture énergétique faible : réaliser des économies d’énergie

  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur

  • Une certification de la performance énergétique de votre bâtiment

  • Validation d’une bonne mise en oeuvre des matériaux

  • Visualiser les infiltrations d'air parasites

  • Détecter les déperditions énergétiques

  • Valider la qualité de réalisation du logement

  • L'augmentation des coûts de l'énergie impose une meilleure efficacité énergétique des bâtiments

 

Les enjeux sont de réduire les consommations énergétiques des bâtiments neufs par cinq, tout en améliorant le confort et en s'assurant que l'isolation mais aussi que la perméabilité à l'air soient au meilleur niveau. Ce test est utilisé en vu de l’obtention du label BBC-Effinergie ou respect de la RT 2012.

La RT 2012 exige une enveloppe thermique performante pour les parois des bâtiments et impose le traitement de l’étanchéité à l’air obligatoire par une mesure. Cette mesure est indispensable pour l’obtention du label BBC-Effinergie et doit être certifiée.

Les méthodes de recherches de fuites : les outils d’investigations des défauts d’étanchéité.

  • Par anémomètre qui détecte le déplacement de l'air à l'endroit de l'infiltration.

  • Par un générateur de fumée artificielle/ fumigène qui s'infiltre aux endroits perméables.

  • A l’aide d’une caméra thermique.

Ces techniques de visualisation offrent la possibilité d'intervenir avec certitude aux endroits défaillants car on détermine avec précision la source d’entrée d’air parasite. La détection des fuites d'air et la correction de ces défauts permettent d'économiser une partie conséquente de la facture d'énergie.

 

PRINCIPE DE L’INFILTROMÉTRIE :

Mise en dépression ou en surpression un volume pour en mesurer la quantité d’air qui passe par les différentes jonctions non maîtrisées. Les fuites d’air se produisent lorsqu’un orifice ou un parcours de fuite d’air traverse la paroi et que celle-ci est soumise à une différence de pression.

La mesure en infiltrométrie est le seul moyen de valider la qualité d’un bâtiment fini vis-à-vis de sa performance d’étanchéité à l’air. Les bâtiments neufs doivent être construits et aménagés dans le respect des caractéristiques thermiques définies. Depuis le 1er janvier 2006, la RT 2005 renforce en moyenne de 15% les exigences énergétiques par rapport à la RT 2000 précédente.

 

Objectifs: Mettre un logement en dépression afin de :

- Quantifier et localiser les percements de l'enveloppe (défauts).

- Valider la qualité de réalisation du logement.

 

LES + SIMOTEST

- 100% de satisfaction

- Délai d'intervention rapide

- Suivi régulier à chaque étape de construction

- Sécuriser nos clients dans la démarche RT 2012 grâce à un suivi complet

Thermographie

Contrôle des déperditions thermiques du bâtiment : détection des zones à l'origine des déperditions d'énergie les plus importantes (ponts thermiques, fuites d'air, manques d'isolation...) permet de connaître l'état réel de l'isolation. Une différence de 10 °C est nécessaire entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment.

THERMOGRAPHIE INTÉRIEURE

THERMOGRAPHIE DE FAÇADE

Nous repérons et analysons :

  • l'étanchéité de parois thermiques et aérauliques

  • les ponts thermiques

  • l'humidité

  • l'isolation

Nous visualisons :

  • les ponts thermiques

  • les défauts d'isolation

  • les déperditions thermiques

On peut repérer les infiltrations grâce à la thermographie infrarouge avec visualisation des endroits qui ont été refroidis par le passage de l’air provenant de l’extérieur.

La caméra thermique est un outil indispensable pour repérer les défauts thermiques liés aux défauts d’isolation, à l’humidité ou aux infiltrations d’air. Un bâtiment peut être parfaitement étanche mais si son isolation est sous dimensionnée en certains endroits ou présente des défauts de mise en oeuvre, les pertes énergétiques seront considérables.
 

Prévisualisation

Constat: porte palière donnant sur la cave est mal étanche.

Le chambranle de porte est mal plaqué contre la paroi.

 

Objectifs:

- Détecter les déperditions énergétiques.

- Visualiser les infiltrations d'air.

- Estimer une qualité d'isolation.

 

Réduire vos factures: Maîtrisez et économisez votre énergie.

Réalisé à l'aide d’une caméra thermique à infrarouges le thermographe est une image permettant de mettre en évidence les fuites d’énergie due à une isolation défectueuse ou à l’existence de ponts thermiques importants.

 

La THERMOGRAPHIE  permet de déceler les déperditions énergétiques à l'échelle d'une maison, d'un ensemble de bâtiments ou même d'une ville.

Elle sera complétée par une liste de travaux à mettre en œuvre pour améliorer la performance énergétique du ou des bâtiments.

 

 

LE SAVIEZ-VOUS

La performance énergétique des logements et bureaux constitue un enjeu majeur (42 % des consommations d'énergie).

Le chauffage électrique est l'un des principaux postes de consommation d'énergie des ménages. Il représente près de  40% de la consommation chez les particuliers. Pour baisser ce chiffre, il faut entre autres utiliser des thermostats et des horloges de programmation sur les radiateurs ou la chaudière.

Améliorer l'isolation des murs et fenêtres (double ou triple vitrage permet de diminuer les pertes de chaleur).

Avec le futur label BEPOS, les constructions pourront produire elles-mêmes leur consommation d'énergie. Elle seront conçues pour s'auto-alimenter (des panneaux solaires sont installés sur les toits ou sur les façades, les eaux de pluie sont récupérées au maximum, l'isolation est optimisée).

 

Cibles d'éco-construction

- Relations harmonieuses du bâtiment avec son environnement immédiat.

- Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction.

- Chantier à faible impact environnemental.

- Gestion de l'énergie et de l'eau.

- Confort hygrothermique, acoustique et visuel.

 

La Rénovation énergétique et thermique

La rénovation des logements et la réduction de leurs consommations d'énergie sont  au coeur des enjeux de la lutte contre le changement climatique et rejoignent l'intérêt des ménages soucieux de confort et d'économies d'énergies.

 

Rénover votre logement devient plus facile et moins cher !

Vous pouvez aujourd'hui faire des économies d'énergie tout en améliorant le confort de votre logement. Changer de chaudière, faire poser des doubles ou triples vitrages, isoler la toiture, les murs. Si vous êtes propriétaire, les travaux d'éco-rénovation peuvent-être financés jusqu'à 80 % par les aides publiques (subventions).

 

DPE: Diagnostic de Performance Energétique

DPE avant travaux pour connaître l'efficacité énergétique actuelle du logement. ( étiquette énergétique).

= Préconisation de travaux et de solutions énergétiques pour réduire vos consommations et économiser de l'argent.